top of page

Achats durables: pourquoi est-ce essentiel pour les entreprises ?

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023

Dans un monde confronté à des défis environnementaux et sociaux croissants, les entreprises jouent un rôle crucial dans la transition vers un avenir plus durable. L'une des façons dont elles peuvent contribuer à cette transformation est par le biais de la démarche d'approvisionnement durable.


Cette approche consiste à évaluer et à améliorer les impacts sociaux, environnementaux et économiques de leur chaîne d'approvisionnement de l’extraction / production des matières premières jusqu'à la fabrication / distribution du produit final.

Démarche d'approvisionnement durable

La démarche d'approvisionnement durable


L’approvisionnement durable se définit par la mise en place de critères d’évaluation sociale, économique et environnementale lors de la sélection de vos fournisseurs.


L’approvisionnement durable se développe pour plusieurs raisons :

  • Démontrer que son entreprise n’est pas responsable ou complice de l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables,

  • Démontrer que son entreprise n’est pas responsable ou complice de pratiques d’esclavage, travail forcé ou illégal, travail des enfants,

  • Réduire son impact environnemental et notamment ses émissions de CO2,

  • Assurer la transparence de sa chaine d’approvisionnement pour en faire un argument commercial,

  • Optimiser ses achats en vue de réaliser des économies,

  • Anticiper et réduire le risque fournisseur,

  • Répondre à des enjeux RSE.


Risque fournisseurs


Le risque se définit comme un « danger éventuel plus ou moins prévisible » et ce danger peut causer des dommages pour une entreprise.

L’évaluation du risque fournisseur va apporter des garanties presque identiques sur l’opportunité ou le danger à travailler avec certaines entreprises selon la prestation commandée et leur pays.


Parmi les différents risques fournisseurs, on retrouve 7 grandes catégories :

  • Risque financier = la santé financière du fournisseur,

  • Risque climatique = exposition de l’usine à des catastrophes naturelles, fortes émissions de CO2,

  • Risque social et politique = absence ou faiblesse de règles légales du pays d’implantation,

  • Risque juridique = illégalité des process mis en œuvre par le fournisseur,

  • Risque opérationnel = qualité hétérogène, retards de production / livraison,

  • Risque numérique = cyberattaques,

  • Risque réputationnel = impacts d’un scandale ou d’une catastrophe sur votre image, notoriété.

Loi sur le devoir de vigilance


Pour éviter les risques fournisseurs dans une démarche d’approvisionnement, la loi sur le devoir de vigilance a été adoptée en 2017. Elle vise à responsabiliser les entreprises en matière de respect des droits de l'homme et de protection de l'environnement dans le cadre de leurs activités. Cette loi impose aux grandes entreprises de mettre en place un dispositif de vigilance afin de prévenir les atteintes aux droits humains et aux libertés fondamentales, les dommages environnementaux et sanitaires, ainsi que les risques liés à la chaîne d'approvisionnement.

Cette loi est une avancée majeure dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Elle s'applique aux entreprises françaises de plus de 5 000 salariés en France ou 10 000 salariés dans le monde, ainsi qu'aux entreprises étrangères de plus de 10 000 salariés ayant une filiale ou une société-mère en France.

Ces sociétés doivent établir et publier un plan de vigilance pour prévenir les risques en matière d’environnement, de droits humains mais aussi de corruption sur leurs propres activités mais aussi celles de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs, en France comme à l’étranger. Ce devoir de vigilance est d’application très large, car les entreprises y étant soumises ont en principe des sous-traitants de plusieurs rangs.



Évaluation du risque fournisseur


L'évaluation du risque fournisseur est une étape cruciale dans la démarche d'approvisionnement durable d'une entreprise. Elle consiste à évaluer les risques associés à un fournisseur donné, tels que les risques environnementaux, sociaux, éthiques, afin de prendre des décisions éclairées et responsables quant à la sélection et à la gestion de ces fournisseurs.


L’évaluation du risque fournisseur permet de :

  • maitriser ses dépenses d’achats (en moyenne 50% du CA est consacré aux achats),

  • fiabiliser sa chaine d’approvisionnement,

  • garantir la qualité de son service client,

  • être en capacité de démontrer la fiabilité de sa chaine d’approvisionnement,

  • rendre compte de l’impact de ses décisions sur le plan social, économique et environnemental.

L’évaluation du risque fournisseurs n’est pas une contrainte mais une opportunité pour :

  • sécuriser son modèle d’affaires,

  • se réinterroger régulièrement sur ses pratiques d’achat,

  • anticiper des risques prévisibles à moyen et long terme,

  • apporter des garanties à ses clients, à ses salariés, à ses banquiers, à ses investisseurs,

  • renforcer sa marque employeur,

  • structurer une démarche RSE.

Stratégie achat


Pour évaluer sereinement le risque fournisseur, il faut mettre en place une stratégie achat.

Cette stratégie d’achat va se structurer en plusieurs étapes :

  • Quantifier et classifier ses achats = inventaire de ses achats et typologie produits / matériaux ;

  • Réaliser une cartographie des risques = pays, climat, juridique, transport, financier, matières premières,

  • Analyser sa probabilité de risques = fréquence des événements et intensité,

  • Prendre des décisions pour réduire les risques = benchmark de nouveaux fournisseurs,

  • Dialoguer de manière renforcée avec ses fournisseurs = questionnaires, visites et audits de site.

  • Assurer un suivi annuel.


Quelques exemples de questions à intégrer dans un questionnaire RSE fournisseurs :


Volet gouvernance et innovation

  • Votre entreprise dispose-t-elle de certification(s), labellisation(s) ou autre(s) reconnaissance(s) équivalente(s) ?

  • Avez-vous formalisé une stratégie RSE intégrant des objectifs chiffrés ?

  • Demandez-vous à vos fournisseurs des engagements vérifiables en matière de respect des Droits humains et d’interdiction du travail des enfants ?

  • Avez-vous réalisé un bilan carbone (Scope 1, 2 et 3) ?

Volet social de la RSE / Marque employeur

  • Avez-vous formalisé une politique QHSE dans votre entreprise ?

  • Avez-vous rédigé un document évaluant les risques professionnels ? Si oui, quelle est sa fréquence de mise à jour ?

  • Disposez-vous des fiches de données de sécurité de vos produits ?

  • Avez-vous formalisé une politique de lutte contre les différents types de harcèlement et toutes les formes de discriminations ?

Volet éthique commerciale

  • Avez-vous défini un code de conduite pour lutter contre la corruption et les conflits d’intérêt ? Est-il signé par l’ensemble des collaborateurs ? Ont-ils été formés ?

  • Sélectionnez-vous vos propres fournisseurs selon des critères RSE ?

  • Un fournisseur représente-t-il plus de 50% dans la part de vos achats ?

Volet environnemental / Préservation des ressources

  • Avez-vous mis en place une politique de réduction de votre consommation énergétique ?

  • Assurez-vous le tri des déchets ? Avez-vous engagé une politique de réduction de vos déchets ?

  • Avez-vous pris des mesures pour limiter le volume d’emballage de vos produits

  • Disposez-vous d’une politique de mobilité professionnelle visant à réduire les émissions de CO2 des véhicules assurant le transport de produits / matériels expédiés à vos clients ?

Conclusion

La démarche d'approvisionnement durable est essentielle pour les entreprises qui souhaitent être à la fois responsables sur le plan environnemental,social, et économique.

En réduisant leurs impacts, les entreprises vont contribuer à un avenir plus durable tout en garantissant leur propre durabilité à long terme. Il est donc fondamental pour les entreprises d'intégrer des critères d’achats durables dans leur stratégie d'approvisionnement et de travailler en collaboration avec leurs fournisseurs pour favoriser des pratiques plus responsables.





40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page