top of page

L’importance de la prise en compte du handicap dans une démarche RSE

L'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est un enjeu primordial pour promouvoir l'égalité des chances et construire une société plus juste. Dans cette optique, de nombreuses entreprises intègrent l'inclusion, l'emploi et le handicap au cœur de leur démarche RSE.


Au-delà de l’obligation légale d’embaucher un minimum de 6% de personnes en situation de handicap dès lors que votre entreprise compte 20 salariés temps plein sur 12 mois, il y a aussi cette obligation morale de permettre à des personnes de vivre socialement et financièrement du fruit de leur travail.

On oublie trop souvent que 80% des handicaps sont invisibles et que le handicap ne résume pas à la seule question de la motricité. Le handicap moteur représente 3% des personnes en situation de handicap.

Une personne en situation de handicap n’est pas une personne inapte au travail. Seules 15% des embauches de personnes handicapées nécessitent un aménagement de poste de travail. Très souvent, un aménagement simple de l’environnement de travail est suffisant pour intégrer un nouveau salarié. Et pour éviter l’effet dissuasif du coût que l’aménagement peut représenter, les entreprises et organismes publics peuvent solliciter des aides auprès de l’AGEFIPH (Privé) ou du FIPHFP (public).

On vous livre quelques chiffres sur l'’importance de la prise en compte du handicap dans une démarche RSE France en 2021*.

  • 15 % des personnes actives reconnues handicapées sont au chômage, contre 8 % dans l’ensemble de la population.

  • 2,8 millions de personnes en situation de handicap sont en âge de travailler sur 6,8 millions.

  • 44 % des personnes disposant d'une reconnaissance administrative de leur handicap sont en activité.

  • 628 800 travailleurs handicapés sont employés dans les 107 900 entreprises assujetties à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), soit 421 900 équivalents temps plein sur l’année.

Si vous pensez ne pas être en mesure d’accueillir une personne en situation de handicap au sein de votre entreprise, vous pouvez aussi faire appel de manière volontaire à des ESAT ou des Entreprises Adaptées pour leur confier l’exécution de certaines tâches ou prestations.

Focus sur les ESAT-EA dans le processus d'insertion des personnes en situation de handicap


Les établissements ou services d’aide par le travail (ESAT) sont des établissements médico-sociaux qui offrent aux personnes handicapées des activités diverses à caractère professionnel et un soutien médico-social et éducatif en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social.

Les ESAT relèvent du milieu « protégé ». Ils mettent en œuvre ou favorisent l’accès à des actions d’entretien des connaissances, de maintien des acquis scolaires et de formation professionnelle, ainsi que des actions éducatives d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale, au bénéfice des personnes handicapées qu’ils accueillent.

Vous pouvez, dans le cadre d’une démarche volontaire d’insertion sociale et de relocalisation de certaines prestations, recourir à des ESAT - EA pour certaines de vos tâches, qu’elles soient administratives ou de production.

Les ESAT ont aussi un autre avantage : lorsque l’employeur ne remplit pas son Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés (OETH), c’est-à-dire qu’il n’emploie pas 6% de personnes en situation de handicap dès lors qu’il emploie 20 salariés, il peut recourir à des ESAT-EA pour diminuer sa taxe Agefiph.

On compte 1 430 ESAT et 950 Entreprises Adaptées (EA) en France, soit 2 380 structures. Chacune d’entre elle génère un chiffre d’affaire annuel compris entre 1M€ et 1,3M€. Une vraie puissance économique !

Plus de 150 000 personnes en situation de handicap y travaillent. 200 filières métiers sont représentées. 91% des clients des ESAT-EA sont situés dans leur région d’implantation et 62% des ESAT-EA se sont lancés ces deux dernières années dans de nouveaux métiers pour répondre aux attentes de leurs clients, ce qui démontre leur forte adaptabilité.

Pourquoi travailler avec des ESAT - EA ?


Dans la structuration de votre démarche RSE, il est important de prendre en compte l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, soit en travaillant avec des ESAT ou des entreprises adaptées, soit en embauche directe, soit par la voie de l’alternance.

Vous construisez ainsi l’image d’une entreprise engagée pour l’égalité des chances et devenez aussi un acteur de l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap.

Voici des exemples concrets de l’impact positif de cet engagement pour votre

entreprise:


Gouvernance et innovation


- Vous développez l’image d’une entreprise engagée pour l’égalité des chances renforçant votre marque employeur.

- Vous répondez à un enjeu RSE majeur, celui de l’inclusion sociale et économique.

Attractivité employeur


- Vous êtes acteur de l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap.

- Vous construisez ou accroissez votre politique d’inclusion sociale.

Éthique commerciale


- Vous commandez des prestations en circuits courts.

- Vous favorisez l’ancrage local des structures.

- Vous contribuez au développement économique local.

Préservation des ressources


- Vous réduisez vos émissions de CO2 liées à l’achat de prestations.

- Vous limitez vos sources de pollution.

Intégrer des personnes en situation de handicap au sein de votre entreprise grâce à RSE 26000


Grâce à notre expertise et nos conseils, nous pouvons vous accompagner dans la mise en œuvre d’une politique d’emploi favorisant l’intégration des personnes en situation de handicap.



Source : travail-emploi.gouv.fr, AGEFIPH et reseau-gesat.com


25 vues0 commentaire
bottom of page